30 juin 2017

276km de randonnée et 3300m de dénivelé – retour sur la cyclosportive Chase The Sun Italia de notre consultant Matthieu

Aujourd’hui Matthieu nous parle de la cyclosportive Chase The Sun en Italie. Objectif ? Voir le lever du soleil sur la côte est du pays et le coucher sur soleil sur la côte ouest.

Portrait de notre agapien

Matthieu est collaborateur agap2 depuis novembre 2016. Il a eu l’expérience d’autres PME et de longs voyages avant de rejoindre l’aventure agapienne en tant que consultant technicien essais environnementaux/ climatiques.

Actuellement Matthieu est en projet chez JTEKT, équipementier automobile. Il participe à la qualification d’une direction assistée, et réalise au sein de l’entreprise les essais climatiques et environnementaux qui simule la vie d’une direction assistée sur véhicule.

Le vélo: une passion de longue date

Découvrir le monde est ce qui le motive, le vélo est ce qui le passionne !

Matthieu pratique le vélo depuis son enfance. Natif de la campagne il l’a très vite adopté comme moyen de se déplacer et cela ne l’a plus quitté !

Aujourd’hui il nous parle de la cyclosportive Chase The Sun en Italie. Objectif ? Voir le lever du soleil sur la côte est du pays et le coucher sur soleil sur la côte ouest. L’expédition a toujours lieu le samedi le plus proche du solstice d’été afin de bénéficier de la journée la plus longue.

Le CTS existe depuis maintenant 10 ans au Royaume-Uni et cette année était la première édition en Italie. Le fondateur, Oliver Moore, n’étant autre que le cousin de Matthieu. Une passion familiale donc !

Matthieu a eu l’occasion de participer à l’édition 2015 en Angleterre et a voulu retenter l’expérience en Italie cette année. Au programme, une randonnée de 276km et plus de 3300m de dénivelé. Partis de Cesenatico (ville natale du grand coureur cycliste Italien Marco Pantani) à l’aube (5h15 environ) pour rejoindre Tirrenia à la tombée du jour vers 21h, les coureurs ont vu du pays. Des couleurs estivales de Florence en Toscane jusqu’à la tour penchée de Pise et en passant par 3 cols « pour le plaisir », les participants ont pris part à une excursion d’exception. Objectif atteint pour notre consultant qui est arrivé dans les temps pour voir le coucher du soleil !

« Ce challenge est avant tout un défi personnel qui mène au dépassement de soi, aller bien au-delà de ce que l’on croit être capable de faire » ajoute-t-il. C’est également pour les participants un bon moyen de « profiter de la beauté des régions traversées et partager avec les autres participants de tout horizon ».

Au-delà de la performance, le CTS est autant l’occasion de profiter autrement de la nature qui nous entoure : « n’étant pas un compétiteur dans l’âme, j’apprécie pouvoir profiter des paysages, de la nature environnante que nous survolons quand nous sommes confortablement enfermés dans nos voitures. »

Et la suite ?

Matthieu continue son entrainement en vue de l’étape 18 du Tour de France 2017 allant de Briançon jusqu’au col de l’Izoard et en passant par le col de Vars. Un parcours de 178km !

Nous lui souhaitons un bon entrainement et une belle réussite !

Crédit photos Alessandro Trovati – MATEIMAGE