4 juillet 2018

Notre consultante Marine nous parle de sa passion : le rollerderby

Marine a 28 ans et est agapienne depuis septembre 2016. Elle est actuellement en projet en tant qu’Ingénieure consultante en Sécurité sur le centre CEA de Marcoule. Son rôle est d’assister le Chef d’Installation dans le suivi des prestataires (suivi de chantier, plan de prévention, visites...).

Aujourd’hui elle nous parle de sa pratique sportive, le rollerderby et de la dernière compétition organisée par son équipe, les Atomik Paulettes.

Le rollerderby : un sport à majorité féminine

« J’ai commencé le rollerderby en septembre 2017. C’est un sport majoritairement féminin qui se joue sur une piste ovale autour de laquelle évoluent deux équipes de 5 joueuses en patins à roulettes (appelés Roller Quad). Dans chaque équipe, la jammeuse (reconnaissable par la petite étoile sur son casque) doit marquer les points de son équipe en dépassant les joueuses de l’équipe adverse (les « bloqueuses »). En plus des 10 joueuses sur le track, il y a 14 arbitres à l’intérieur et à l’extérieur du track afin de s’assurer que les blocages soient légaux (nous nous servons uniquement de nos corps pour nous bloquer et les coups sont interdits).

Exemple de répartition des arbitres sur la piste (en noir). Les joueuses sont en rouge et bleu.

Un sport physique mais surtout très fun

« J’aime bien ce sport car il me permet de me défouler et de me dépasser physiquement, tout en étant super fun, car quand on fait du rollerderby, on se créé un personnage, on choisit un derbyname (le mien c’est DestroyMum, car j’ai toujours mal quelque part et que je suis maman) et un numéro (le mien c’est 51 mais cela n’a rien à voir avec le pastis…), ça permet aussi de mieux s’assumer. »

Retour sur le dernier tournoi du mois de juin

« Le dimanche 3 juin 2018, nous avons organisé un tournoi à 4 équipes de 12 joueuses, soit 6 matchs de 2×20 minutes. Les équipes étaient libres pour leur constitution, ce qui a permis à des joueuses de renforcer des équipes lorsqu’elles en manquaient. Une joueuse a même participé aux 6 matchs.

Le tournoi s’est déroulé dans une super ambiance, il n’y a pas eu de grosses blessures et cela a permis de faire découvrir le Roller-Derby dans notre région.

Un prochain événement ?

« Un nouveau tournoi sera probablement prévu l’année prochaine, avec un format différent, puisque nous comptons l’organiser le samedi afin de pouvoir faire un match de gala le soir. Celui-ci verrait s’affronter une équipe régionale et une équipe constituée des meilleures joueuses de la journée.

La saison est finie pour les Atomik Paulettes, maintenant, place aux entrainements en extérieur avec de l’endurance et des séances au Skate Park. »

Un grand bravo à Marine et à son équipe pour ce tournoi !