Développement de packaging dans l’automobile

Depuis un peu plus de 3 ans, Anne-Sophie travaille en tant qu’Ingénieur packaging chez un équipementier automobile spécialisé dans la fabrication de parechocs et de hayons de véhicules légers. Elle pilote le développement des emballages au sein du centre R&D qui imagine les parechocs de demain et accompagne les usines dans l’industrialisation des futures voitures que vont être lancées sur le marché.

Mon rôle sur ce projet est d’être le pilote des développements des emballages spécifiques internes et/ou à destination du client. Je suis en charge de coordonner les étapes des développements avec les fournisseurs, le ou les usines, la core-team projet et parfois avec le client afin que nous ayons des emballages séries pour démarrer la production des nouveaux véhicules à temps.  Je participe entre autres :

  • à la rédaction des cahiers des charges

  • Aux demandes de design to pack spécifique auprès du designer des pièces (vous vous demandez pourquoi sur certaines zones techniques du véhicule il y a un trou qui ne sert à rien ? maintenant vous savez ! J)

  • au sourcing des fournisseurs

  • à l’animation des réunions packaging

  • à la validation des plans, prototypes et présérie

  • A veiller au bon respect du planning

J’ai dans mon scope plusieurs projets à piloter en même temps comprenant de 2 à 20 emballages à développer. Cela va du carton pour les essais moules présérie aux packagings de transport spécifiques qui peuvent être de simples grilles aménagées, des racks avec des supports adaptés au design de la pièce et bien d’autres encore. Notre emballage doit garantir la bonne livraison des pièces entre 2 postes en usine, ou entre l’usine et le site client. Elles doivent arriver sans défaut qualité tout en ayant :

  • optimisé les surfaces de l’usine

  • optimisé les camions

  • veillé au bon respect des règles de sécurité et d’ergonomie du groupe

  • constaté que leur chargement et déchargement n’est pas trop difficile pour les opérateurs

Le plus intéressant dans mon projet est le travail en équipe. Tout d’abord avec celle de mon service dans laquelle l’entraide, les échanges de bonnes pratiques et la bonne humeur sont sa force et font que l’équipe est soudée.

Ensuite nous avons nos interactions avec les équipes projets. Il y a autant d’équipes différentes qu’il y a de projets. La difficulté réside dans le fait qu’en étant en mode multi-projet nous avons un grand nombre d’interlocuteurs différents et il est parfois compliqué de se rappeler qui travaille pour quel projet. Cependant il en ressort une richesse dans les échanges car nous partageons avec des personnes pratiquant divers métiers transverses (achat, HSE, usine, fournisseurs, chef de projet, commerce, qualité…) ce qui conduit à avoir de l’écoute, être pédagogue sur son métier, être un brin négociateur et tout ça avec une certaine bienveillance entre nous.