Suite rapide IDF

Véritable usine roulante

Qu’est-ce qu’une suite rapide ?

Il existe aujourd’hui 3 suites rapides mobilisées sur toute la France. L’objectif d’une suite rapide est la remise à neuf de l’ensemble des constituants de la voie dans un temps très limité, le principal enjeu étant de gêner le moins possible la circulation des trains commerciaux. Une véritable course contre la montre pouvant avoir lieu de jour comme de nuit !

 

POURQUOI UNE SUITE RAPIDE
EN IDF ?

Au-delà des projets de développement et de modernisation du réseau, il convient de régénérer des infrastructures vieillissantes et très sollicitées au quotidien. Afin d’industrialiser davantage la régénération du réseau francilien, le recours à une suite rapide est apparu comme nécessaire.

 

LES 4 ÉTAPES D’UN CHANTIER DE SUITE RAPIDE

1. Le dégarnissage

L’engin soulève la voie et extrait l’ancien ballast. La partie récupérable est redéposée sous la voie, tandis que le ballast non récupérable est chargé dans des wagons situés à l’avant de la machine.

agap2_ferro_sr_01

2. La substitution

agap2_ferro_sr_02

Les attaches des rails sont retirées pour pouvoir écarter les anciens rails de la voie. Les vieilles traverses en bois sont retirées et remplacées par des traverses en béton. Les longs rails neufs sont progressivement mis en place, fixés sur les traverses et soudés entre eux.

3. Le relevage

Du ballast est déversé pour stabiliser la voie et la positionner à la bonne hauteur. Cette remise à niveau de la voie permet des ajustements précis de 80 mm maximum.

agap2_ferro_sr_03

4. La libération et le nivellement supplémentaire

agap2_ferro_sr_04

Le rail est amené à une température comprise entre 20 et 32°C. Il s’agit de préparer le rail aux efforts de dilation et de traction qu’il subit en permanence lors des variations de température. Des ajustements de la voie sont effectués : remise à niveau et ajout de ballast.