4 février 2019

Jean Loup nous explique en quoi consiste le métier de Data Scientist

Jean Loup étudie des données complexes dans le but de pouvoir optimiser les ventes de ces clients

Je suis en mission dans un pôle Data Science, ce qui signifie que je participe à pas mal de projets nécessitant une étude de données étant plus ou moins massives et complexes. Les problématiques sont concentrées sur la supply chain. Mon rayon d’action va en général de la prise en main, du nettoyage des données jusqu’à une analyse prédictive permettant d’extraire de réelles informations d’un jeu de données quelconque.

Certaines problématiques reviennent à plusieurs reprises sur ces projets. En effet, il s’agit souvent de prédire le nombre de ventes générées à tel point de vente et à tel moment, pour un type de produit particulier. Par conséquent, la plupart des études se font sur des séries temporelles. En remarquant une éventuelle corrélation entre les ventes et certaines caractéristiques associées à ces ventes, que ce soit la couleur du sachet du produit ou bien la superficie du point de vente, tout en prenant en compte la date à laquelle ces ventes occurrentes, il est par exemple possible de comprendre comment optimiser ces chiffres.

Prédire les ventes permet également d’optimiser la gestion des stocks, problématique majeure de ce domaine. En ce moment, j’effectue des analyses sur les ventes d’un joaillier de luxe pour optimiser les ventes d’une nouvelle gamme de produits et je travaille sur des données de vente d’un grand fabriquant de chocolat Suisse pour améliorer la prédiction qui était faite jusqu’à présent.