4 février 2019

Un stimulateur cardiaque qui se recharge grâce au mécanisme du cœur

Marion, ingénieure biomédical, développe un stimulateur miniaturisé sans sonde capable de communiquer les données physiologiques du patient.

En tant qu’ingénieur biomédical, je contribue au développement d’un stimulateur cardiaque basé sur le principe de récupération d’énergie mécanique du cœur grâce à une structure piézoélectrique. Mon rôle au sein d’une équipe de mécaniciens et d’électroniciens constitue à travailler sur la partie clinique du projet, c’est-à-dire le post-traitement des données issues des essais ou encore des problématiques liées aux procédures chirurgicales. En travaillant conjointement avec mon équipe, je participe également à la réalisation des tests de fiabilité liés au dispositif ainsi qu’à son optimisation : Qualité de réception du signal Bluetooth, optimisation du design du stimulateur, choix des composants électroniques.

Développer un stimulateur miniaturisé sans sonde capable de communiquer les données physiologiques du patient (ECG, pressions, volumes,…) tout en optimisant sa durée de vie via la récupération d’énergie fait du projet un challenge captivant, compte tenu des besoins des patients ainsi que ceux des cardiologues, mais aussi de la complexité d’implanter un tel dispositif dans le cœur.

 

Marion