Fév 2020

Actualités

Myriam, 32 ans, consultante en pharmacie chez agap2 Bâle (Suisse), a traversé à la nage le passage entre Sfax et l’île de Kerkennah en Tunisie.

Elle a choisi la date symbolique du 13 août, fête de la Femme Tunisienne, pour dédier sa traversée aux femmes de son pays d’origine. La distance théorique à parcourir est de 23km. Mais en raison des courants marins, Myriam a nagé sur 30km au total et a mis 10h et 15 minutes pour réaliser cette traversée, dont presque 2h de nuit.

Un exploit rendu possible grâce à un entraînement de 7 mois : « Je m’entraîne en moyenne 3 fois par semaine après le travail, dans les lacs en Suisse, pour m’habituer à nager sans voir le fond, puis en piscine et en eau libre. La préparation mentale a été plus difficile à mettre en place « En mer on avance sans repère. J’ai dû intégrer l’idée que j’allais devoir avancer sans voir le point d’arrivée, et ce jusqu’au dernier moment. » témoigne Myriam. « J’ai nagé sans matériel, trois bateaux accompagnateurs étaient présents mais je n’avais pas le droit de les toucher. Je me suis nourrie exclusivement de fruits. Le plus compliqué à gérer, ce fut les conditions météorologiques qui étaient très mauvaises. »

Le prochain défi pour Myriam ? Peut-être un jour la traversée de la Manche : « J’ai pratiqué la natation pendant plusieurs années hors compétition et je veux me surpasser dans cette discipline. ». En attendant, si vous souhaitez relever un challenge sportif de ce type, Myriam vous donne un seul conseil : « Foncez » !